Des milliards de mégots de cigarette s’éparpillent chaque année dans la nature

Il est bien connu que les cigarettes sont nocives pour la santé mais on oublie parfois qu’elles sont également très toxiques pour l’environnement. Chaque année, environ 72 milliards de mégots sont éparpillés dans la nature et polluent les sols, les eaux, la faune et la flore, particulièrement en milieu marin.

Les mégots sont ingérés par les animaux

Chaque année 845 000 tonnes de mégots finissent en détritus. Aux Etats-Unis, ils représentent près d’un tiers des déchets récoltés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces petits filtres de cigarettes sont loin d’être biodégradables. La matière première qui les constitue se dilue au contact de l’eau ou du sol, propageant les substances nocives des cigarettes dans la nature. De plus, ils peuvent être ingérés par des jeunes enfants ou par des animaux.

Beaucoup de mégots se retrouvent dans l’eau et sont ingérés par des animaux marins. La nicotine qu’ils contiennent provoque chez ces animaux des vomissements, mais les mégots contiennent aussi beaucoup d’autres substances toxiques comme des résidus de pesticides, des métaux lourds ou encore des gaz toxiques qui peuvent provoquer leur mort.

Des gestes simples suffisent pour diminuer cette pollution

Plusieurs options sont imaginées  par différentes  autorités pour réduire l’impact des mégots sur notre environnement, comme par exemple indiquer sur les paquets de cigarettes que les mégots ne sont pas biodégradables ou instaurer un système de consigne, comme pour les bouteilles en verre.

Cependant, la meilleure solution reste l’autodiscipline. Chacun peut agir au quotidien pour éviter que les mégots ne se retrouvent dans la nature, en emportant un récipient qui peut faire office de cendrier lors de sorties en extérieur par exemple.

Et pourquoi ne pas ajouter la protection de l’environnement à la liste des bonnes raisons d’arrêter de fumer ?

Sachez également qu’en Belgique, jeter un mégot de cigarette sur la voie publique peut valoir une amende qui va de 50 à 100 euros.