Logo

Le danger des cigarettes mentholées

Le menthol permet de donner un goût agréable aux cigarettes, ce qui augmente encore le risque d’addiction. C’est une méthode utilisée de longue date par l’industrie du tabac, mais qui sera plus que probablement interdite par une nouvelle directive européenne.

Commentaire de la Fondation contre le Cancer

Dépendance accrue et attractivité maximale chez les jeunes filles

Une étude américaine a établi qu’il est encore plus difficile de « décrocher » des cigarettes au menthol que des cigarettes classiques. La dépendance liée à leur consommation est également plus marquée.

En effet, on constate que les personnes qui fument ce type de cigarettes allument souvent la première dans les 5 minutes suivant le réveil. A cause du goût agréable, de nombreux fumeurs inhalent la fumée plus profondément, et plus de substances cancérigènes sont donc absorbées par le corps. En Europe, les cigarettes mentholées rencontrent surtout du succès auprès des jeunes filles, qui trouvent le goût plus agréable.

14% à 30% des fumeurs optent pour les cigarettes mentholées

Une enquête commanditée par la Fondation contre le Cancer a montré que 14% des fumeurs choisissent la variante ‘menthol’. Ce pourcentage monte à 30% chez les femmes âgées de 15 à 24 ans.

Interdiction européenne

Fin juin 2013, les ministres en charge de la santé dans les différents pays de l’Union européenne se sont accordés sur des règles plus strictes visant à interdire la présence de menthol ou d’autres arômes (vanille, fraise, chocolat) dans les cigarettes. Le parlement européen devrait se prononcer sur cette mesure en septembre 2013.

Si l’interdiction des cigarettes mentholées devient réalité, il faudra cependant encore quelques années pour qu’elle soit effective.

Pour une aide ou des informations sur l’arrêt tabagique, contactez Tabacstop au 0800 111 00

L’Avenir on line, 25-07-13; Mediquality, 25-07-13 ; Belga, 24-07-13