Logo

Le visage des fumeurs vieillit prématurément

Selon, une étude américaine réalisée auprès de jumeaux, il semblerait que fumer fait vieillir plus rapidement le visage. C’est particulièrement frappant au milieu et dans la partie inférieure du visage.

Sources :  Mediquality 30/10/13; 2013 American Society of Plastic Surgeons; https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1419177/pdf/bmjcred00479-0020.pdf
http://drbahmanguyuron.com/wp-content/uploads/2012/03/Factors-Contributing-to-the-Facial-Aging-of-Identical-Twins.pdf

Commentaire de la Fondation contre le Cancer

Augmentation des rides et de l'affaissement de la peau à cause du tabac

Cette étude s’est intéressée à des jumeaux dont seul l’un des deux fumait, ou dont l’un avait fumé pendant au moins cinq ans de plus que l’autre. Les caractéristiques de leur visage ont ensuite été comparées sur base de photos professionnelles.

Les jumeaux fumeurs obtenaient de moins bons résultats que les non fumeurs pour les points suivants : excès de peau sur la paupière supérieure, poches sous la paupière inférieure, joues pendantes, pli entre le nez et la lèvre supérieure, rides sur les lèvres. La différence de pigmentation excessive sur la paupière inférieure n'était par contre pas significative.

De même, aucune différence statistiquement significative n’a pu être trouvée concernant les rides sur le front ou à la racine du nez, tout comme pour les rides et les ridules profondes de la lèvre inférieure. Chez les jumeaux dont une moitié a fumé cinq ans de plus que l’autre, les résultats des fumeurs étaient moins bons concernant les poches sous la paupière inférieure, les joues pendantes et les rides de la lèvre inférieure.

« Smoker’s face »

On sait depuis longtemps que le tabac marque le visage des fumeurs : affaissement des traits, peau plus épaisse, rides plus marquées... Leur teint devient également grisâtre. Fumer augmente aussi les dommages causés par les ultraviolets sur les parties du corps exposées au soleil, donc principalement le visage, les mains et le décolleté.

Par ailleurs, les fumeurs développent des phénomènes de vasoconstriction, une adhérence accrue des plaquettes sanguines et une réduction du transport de l’oxygène vers les tissus (ce qui explique le teint grisâtre).

De plus, le renouvellement cellulaire est moins bon et l’élasticité de la peau diminue. Les cheveux subissent aussi l’influence négative du tabac. Ils deviennent plus cassants et plus ternes et peuvent grisonner prématurément.

Fumer augmente le risque de cancer

On sait également que fumer augmente le risque de nombreux cancers.  Dont certains cancers de la peau. Les fumeurs développent en effet plus de kératoses (épaississements de la couche cornée de l’épiderme), qui peuvent évoluer en cancers de la peau.  

Pas de tabac et moins d’UV

Le tabac provoque donc des effets esthétiques négatifs. Voilà un argument de plus pour arrêter de fumer ! Pour conserver le plus longtemps possible une peau jeune et saine, deux choses sont en effet essentielles : dire adieu au tabac, modérer votre exposition au soleil - Et jamais de banc solaire.

Bien évidemment, le tabac a beaucoup d’autres effets négatifs sur votre corps. C’est un des principaux facteurs de risque pour les maladies cardio-vasculaires. Découvrez-les grâce à notre scan corporel Tabacstop.