Les ex-fumeurs boivent moins d’alcool

  • Une consommation plus faible
  • Moins de « binge drinking »
  • Se protéger d’une éventuelle rechute

Bonne nouvelle pour les ex-fumeurs, ils ont tendance à boire moins d’alcool que les autres fumeurs. Une étude anglaise fait le lien entre la consommation de ces deux substances néfastes pour la santé.

Une plus faible consommation d’alcool

L’étude montre que les personnes qui ont arrêté de fumer dans la semaine précédant l’étude déclarent boire moins d’alcool. Elles sont également moins susceptibles de faire un « binge drinking » et ont plus de chances d’être considérées comme des « petits buveurs », comparé à ceux qui n’essaient pas d’arrêter de fumer.

L’étude s’est basée sur des enquêtes de ménage, parmi lesquelles 6.287 personnes sur 31.878 avaient déclaré fumer entre mars 2014 et septembre 2015. Parmi elles, 144 participants se sont lancées dans l’arrêt tabagique la semaine précédant l’étude. Ils ont ensuite complété un test sur leur consommation d’alcool.

Pas de compensation

L’auteur de l’étude insiste sur le fait que les résultats de l’étude contrecarrent l’idée souvent répandue selon laquelle les personnes qui arrêtent de fumer compensent en buvant plus d’alcool. Au contraire, selon lui, il est possible qu’elles évitent de consommer de l’alcool afin de ne pas rechuter.

Sciendedaily