Prudence avec les liquides pour e-cigarette

Les liquides servant à recharger les cigarettes électroniques peuvent être toxiques. Les enfants sont les premières victimes potentielles. Aux USA, les statistiques ont relevé 1351 accidents dus à ces liquides  en 2012, soit une augmentation de 300 % par rapport à 2011. Et une majorité de victimes étaient des enfants.

Commentaire de la Fondation contre le Cancer

Des produits potentiellement dangereux

Le liquide de recharge des e-cigarettes est un mélange de différentes substances, dont de la nicotine, du propylène-glycol et des substances aromatiques. Ce mélange peut être très toxique pour le système nerveux, et provoquer des nausées, des vomissements, des spasmes ou des dégâts au système nerveux. Les enfants sont particulièrement vulnérables : l’ingestion d’une seule cuillère à café peut leur être fatale. Pour les adultes, le seuil est d’une cuillère à soupe très concentrée.

Sur les 1 351 cas d’empoisonnement enregistrés aux USA en 2012, 365 ont débouché sur une hospitalisation. On s’attend à voir ces chiffres doubler au cours de cette année. Aux USA, il n’existe actuellement aucune réglementation en ce qui concerne les liquides de recharge pour les cigarettes électroniques, même si la Food and Drug Administration a annoncé qu’elle se pencherait sur la question…

Garder hors de portée des enfants !

Une réglementation stricte est également nécessaire dans notre pays, autant en ce qui concerne la composition des recharges que les conditions de vente de l’e-cigarette. Les personnes qui achètent ces produits doivent les traiter comme des substances médicamenteuses, et les garder hors de portée des enfants en toute occasion !

Enfin, n’oublions pas que les effets à long terme de l’e-cigarette sur la santé ne sont pas encore totalement connus, car elle n’est arrivée que récemment sur le marché.

Journal du Médecin , 28-03-14 ; The New York Times , 23-03-14