Une cigarette contient des centaines d’additifs

  • Faire croire que le tabac est moins nocif
  • Attirer les jeunes
  • Heureusement plus de contrôles en Europe

Au cours des dernières décennies, des centaines d’additifs sont venus s’ajouter aux produits du tabac. Savez-vous qu’ils peuvent atteindre jusqu’à 10% de son poids ? Ces additifs servent entre autre à augmenter la dépendance et à attirer un public jeune.

Qu’est-ce qu’un additif ?

Il s’agit d’une substance qui est ajoutée au cours de la fabrication d'un produit de tabac, à l'exception de l'eau. Ce sont par exemple les conservateurs, les arômes ou d’autres produits chimiques qui modifient les propriétés du tabac et le comportement du fumeur.

Rendre le tabac plus attractif

Certains additifs ont pour but de renforcer l’addiction à la nicotine. D’autres tentent de rendre le tabac plus attractif : fumée moins visible, odeur moins forte, fumée moins âcre, goût plus agréable (menthol par exemple),… Tout cela vise à faire croire que le tabac est moins dangereux et à faire entrer les jeunes plus tôt dans le tabagisme, en proposant une fumée plus facile à inhaler. La fumée moins âcre permet par ailleurs d’inhaler plus profondément et, de ce fait, d’ingérer plus de nicotine (renforcement de la dépendance).

Les additifs de plus en plus contrôlés

La nouvelle directive européenne sur les produits du tabac entend mieux contrôler les additifs. Dès janvier 2017, les firmes pharmaceutiques devront lancer des études concernant certains additifs considérés comme prioritaires (1).

Un parlementaire a également interpellé la Ministre de la Santé Maggie De Block avec une question au sujet des composés d’ammonium. Ils sont fortement soupçonnés d’augmenter la dépendance à la nicotine, mais ce composé n’est pas considéré pas sur la liste des composés prioritaires établie par les études européennes.

La Ministre pense que les Etats membres de l’Union européenne devraient se partager le travail d’analyse des additifs vu leur nombre important. Elle remettra ce sujet à l’agenda en septembre.


(1) Il s’agit des additifs : caroube, cacao, dyacétyle, fenugrec, figue, géraniol, glycérol, gaïacol, gomme de guar, réglisse, maltol, menthol, propylène glycol, sorbitol et dioxyde de titane.

http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/opinions_layman/tobacco/fr/index.htm