La Wallonie et la Flandre comptent interdire de fumer dans les voitures en présence d’enfants

  • Une concentration importante en particules fines dans la voiture
  • De grands risques pour les enfants
  • Une large adhésion du grand public envers cette mesure

Le Ministre régional wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio a annoncé récemment qu’en 2018, il sera interdit de fumer en voiture lorsqu’on est accompagné d’enfants mineurs. La mesure ne concernerait que le territoire wallon. Cependant, en Flandre, la Ministre de l’Environnement Joke Schauvliege a également annoncé son intention d’interdire de fumer dans une voiture en présence d’enfants si rien ne bouge au niveau Fédéral.

Ne pas fumer dans une voiture, pourquoi ?

Le Professeur Tim Nawrot de l’Université d’Hasselt a mesuré en 2014 l’augmentation des particules fines avant et après avoir fumé une cigarette dans une voiture, avec la fenêtre fermée ou non. La concentration en particules fines passait de 10.000 particules ultrafines par  cm³ sans fumée à 3 millions de particules ultrafines après avoir fumé 1 cigarette. Avec la fenêtre ouverte, la concentration en particules fines n’augmentait pas directement, mais restait tout de même dangereusement élevée. Ces particules ont des conséquences pour la santé.  Les enfants sont particulièrement vulnérables et, en outre, ils ne peuvent pas sortir de la voiture de leur plein gré. La fumée passive augmente le risque de mort subite, d’infection respiratoire grave, et, à plus long terme, de cancer.

Cette mesure sera-t-elle bien acceptée ?

Les fumeurs ont souvent bien conscience de ces dangers et le grand public est largement favorable à cette interdiction. Dans la dernière enquête de la Fondation contre le cancer d’octobre dernier, 93% des personnes interrogées trouvent normal de ne pas fumer dans une voiture en présence d’enfants. Parmi les fumeurs, la majorité est aussi en faveur d’une interdiction (88%).

Quand la loi sera-t-elle d’application ?

L’interdiction de fumer en voiture lorsqu’il y a des mineurs pourrait entrer en vigueur fin 2018 en Wallonie ainsi qu’en Flandre si la Ministre suit le mouvement wallon.

En 2015, la Coalition nationale contre le cancer demandait déjà aux autorités fédérales de prendre une telle mesure. En avril 2016, la ministre fédérale en charge de la santé publique, Maggie De Block, présentait son plan antitabac dans lequel figurait l’interdiction de fumer en voiture en présence d’enfants. Cette loi est déjà d’application en France et en Angleterre, dans plusieurs états du Canada, d’Australie et des États-Unis.

Que se passera-t-il si la loi n’est pas respectée ?

Le contrevenant risquera une amende de 150 euros. Les policiers seront en charge de faire respecter cette loi.

Sources: