Fumer moins : meilleur pour la santé ?

  • Peu d'influence sur le risque de maladie cardiovasculaire
  • Fumer moins fait par contre baisser le risque de cancer du poumon
  • Diminuer sa consommation a aussi d'autres intérêts

Vous l’avez peut-être lu dans la presse : « même une consommation journalière minime de cigarettes entraîne une forte augmentation des risques de maladies cardiovasculaires. »* Fumer moins n’aurait donc pas d’intérêt ? Pas si sûr…

Une étude distinguant « petits » et « gros » fumeurs

Les chercheurs de l’University College of London ont étudié l’influence de la consommation de cigarettes sur le risque de maladie cardiovasculaire.

Ils ont rassemblé 141 études sur les effets de la cigarette sur la santé, où l’on faisait la distinction entre les « gros » et les « petits » fumeurs. Ils ont également tenu compte le plus possible d’autres facteurs de risque tels que la tension ou un haut taux de cholestérol.

Fumer moins n’est pas meilleur pour le cœur

On aurait tendance à penser qu’une personne qui fume 1 cigarette par jour au lieu de 20, ne court qu’un vingtième du risque, soit 5%. C’est vrai pour le risque de cancer du poumon mais ce risque est plus élevé pour les maladies cardiovasculaires et les AVC (comme le montrent les chiffres ci-dessous).

Moins de cigarettes, moins de risque de cancer du poumon

Moins fumer a donc de l’intérêt, mais uniquement si l’on veut faire baisser son risque de cancer du poumon. Si vous souhaitez également diminuer fortement votre risque de maladie cardiovasculaire ou d’AVC, il est donc conseillé d’arrêter tout à fait de fumer.

Un premier pas vers l’arrêt tabagique

Diminuer votre consommation de tabac peut aussi être utile en préparation d’un arrêt complet. Pendant cette phase de diminution, Tabacstop vous conseille de déjà recourir à des substituts nicotiniques afin de ne pas retomber dans une plus forte consommation.

 

Quelle serait la meilleure méthode d’arrêt POUR VOUS ? Contactez les tabacologues de Tabacstop au 0800 111 00 pour des conseils personnalisés.

Plus d’infos sur les aides à l’arrêt tabagique

 

Les chiffres de l’étude

Risque accru de maladie cardiaque (principalement d’infarctus), par rapport à un non fumeur :

  • Une femme fumant 20 cigarettes par jour : risque multiplié par 2,84
  • Une femme fumant 1 cigarette par jour : risque multiplié par 1,29
  • Un homme qui fume 20 cigarettes par jour : risque multiplié par 2
  • Un homme qui fume 1 cigarette par jour : risque multiplié par 1,3

Les chercheurs ont fait des constats similaires en ce qui concerne le risque d'AVC

  • Une femme fumant 20 cigarettes par jour : risque multiplié par 2,16
  • Une femme fumant 1 cigarette par jour : risque multiplié par 1,31
  • Un homme qui fume 20 cigarettes par jour : risque multiplié par 1,64
  • Un homme qui fume 1 cigarette par jour : risque multiplié par 1,25

Sources:

Hackshaw A, Morris JK, Boniface S, et al. Low cigarette consumption and risk of coronary heart disease and stroke: meta-analysis of 141 cohort studies in 55 study reports BMJ. Published online January 24 2018

*https://www.ouest-france.fr/sante/addictions/tabac/fumer-une-seule-cigar...