Témoignage

Maureen

Avec le suivi de ma tabacologue, j'ai eu plus confiance en moi, je me sentais mieux armée.
Tabacstop
Traitement médical
L'envie d'arrêter était déjà forte, mais je n'arrivais pas à concrétiser. Depuis une dizaine d'années, j'arrêtais régulièrement et recommençais après quelques mois. Chaque arrêt devenait plus difficile et la reprise plus rapide.
Il y avait ce message avec le numéro de Tabacstop sur les paquets de cigarettes. J'ai fini par appeler.
Après avoir rempli le questionnaire, j'ai été mise en contact avec une tabacologue pour un suivi de huit entretiens téléphoniques. On a commencé toutes les semaines puis on a espacé. Elle m'a conseillé d'utiliser les patchs et c'est vrai que ça m'a aussi bien aidée. Je pouvais toujours envoyer un mail ou appeler entre les entretiens si ça n'allait pas. Il m'est arrivé d'écrire les moments difficiles, comme dans un journal, et rien que de le faire, je prenais du recul et me sentais mieux.
Bien sûr, arrêter de fumer est un travail personnel qui demande des efforts, mais avec le suivi, les conseils de ma tabacologue, j'ai eu plus confiance en moi, je me sentais mieux armée. Je pouvais parler à quelqu'un qui m'encourageait, qui ne me disait pas "ah, tu as "ENCORE" arrêté" ou "tu es sûre que c'est le bon moment?"...
Aujourd'hui, ça fait 120 jours que j'ai arrêté de fumer et je me sens vraiment bien, libérée.
Merci.
48

Partagez votre expérience

Vous aussi avez essayé d’arrêter de fumer ? 

Racontez-nous