Que penser du tabac chauffé ?

  • Un appareil à base de tabac chauffé, est un appareil électronique qui a l’aspect d’un stylo dans lequel on insère une mini-cigarette ou un stick de tabac. Celui-ci est chauffé au moyen d’une batterie pour libérer de la vapeur de tabac.
  • La température est plus basse que dans une cigarette classique : on chauffe le tabac sans le brûler. Mais diminuer la température ne garantit pas l’absence totale de substance nocive.
  • Bien que la libération de substances toxiques soit moindre qu'avec la cigarette classique, il n'existe actuellement aucune preuve de l'utilité du tabac chauffé comme moyen de réduction des risques ou de sevrage tabagique. Quelques études démontrent une relation négative entre le tabac chauffé et les intentions d'arrêt du tabac.
  • Les produits à base de tabac chauffé sont aussi addictifs que la cigarette classique.
  • Il est donc déconseillé de consommer ces produits, tout comme les cigarettes classiques.

 

Tabac chauffé et e-cigarette : quelle différence ?

Les produits à base de tabac chauffé sont souvent confondus avec la cigarette électronique, mais leur principe est tout à fait différent. Il s’agit ici d’un produit du tabac qui est chauffé, produisant une vapeur de tabac.

La cigarette électronique ne contient pas de tabac mais un liquide, avec ou sans nicotine, qui est vaporisé. Ce liquide contient du propylène glycol et/ou de la glycérine végétale, des arômes et (éventuellement) de la nicotine. Il est chauffé au moyen d’une batterie pour libérer de la vapeur.

Les produits à base de tabac chauffé sont-ils moins nocifs que la cigarette classique ?

Ce marché est aux mains des industriels du tabac. Plusieurs de ces gros producteurs ont développé leur propre marque de tabac à chauffer.

Avec ces nouveaux produits, l’industrie du tabac peut ainsi se forger une image plus positive, augmenter ses bénéfices et contourner les lois sur le tabac. Mais parler d’une « cigarette saine » qui permettrait un « monde sans fumée », ce n’est qu’un leurre. Tout comme les cigarettes light, présentées il y a quelques années comme des alternatives plus saines. Il s’agit surtout d’une stratégie pour entretenir l’addiction à la nicotine du consommateur et continuer ainsi à faire du profit.

Continuer à fumer sans impact négatif sur la santé est une illusion. Le tabac est chauffé à une température inférieure (entre 300 et 350 degrés selon la marque) par rapport à la combustion qui a lieu dans une cigarette classique (à 800 degrés). Mais diminuer la température ne garantit pas qu’aucune substance nocive ne soit libérée. Voici les conclusions du Conseil supérieur de la Santé :

  • Il résulte une exposition réduite mais pas nécessairement négligeable à toute une série de produits nocifs générés par les cigarettes classiques.
  • Les nouveaux produits à base de tabac chauffé émettent d’autres composés qui ne sont pas détectés dans les cigarettes classiques. Parmi ces composés, 4 sont des cancérogènes possibles.
  • D’autres études indépendantes sont nécessaires, car la plupart des rapports actuellement disponibles ont été financés par l’industrie du tabac.

Tabac chauffé, dépendance et arrêt tabagique

Les produits à base de tabac chauffé sont aussi addictifs qu’une cigarette classique. Le pic de nicotine est aussi rapidement atteint dans le cerveau.

Ces appareils sont un peu plus chers qu’une cigarette électronique et les recharges coûtent l’équivalent d’un paquet de cigarettes.

Ils n’ont aucun intérêt comme aides à l’arrêt du tabac car il n’est pas possible de diminuer leur taux de nicotine. Ils entretiennent donc l’addiction à la nicotine.

Au contraire, une cigarette électronique peut être envisagée comme alternative d’une aide à l’arrêt car elle permet de diminuer progressivement le taux de nicotine.

Que dit la loi sur les produits à base de tabac chauffé ?

S’il est possible de se procurer ces appareils dans les pays voisins, ils ne sont pas encore en vente en Belgique. La vente et l’achat sur Internet est illégale.

La Belgique applique une réglementation stricte en matière de produits du tabac, interdisant l’utilisation de l’e-cigarette et de tous les nouveaux produits du tabac dans les lieux publics fermés.  En bref, dans tous les lieux où fumer est interdit, vous ne pourrez pas non plus utiliser d’e-cigarette ni de produits à base de tabac chauffé.