Sexualité, grossesse ou désir d'enfant

Enceinte-zwanger

1. Les conséquences sur la sexualité

Le tabac nuit à la sexualité, de plusieurs manières.
 

Il diminue le désir

Le tabac diminue l’odorat. Cela peut dès lors agir sur la perception de certaines hormones sexuelles (les phéromones), qui sont d’importants déclencheurs du désir. A cela il faut également ajouter que la mauvaise haleine et les dents jaunies peuvent être d’autres obstacles au désir. Selon une étude, les couples dont l'homme fume plus de 30 cigarettes par jour feraient l'amour deux fois moins souvent que les non-fumeurs.
 

Il rétrécit les artères de la zone sexuelle

Il est bien connu que le tabac provoque le rétrécissement du diamètre des artères. Par contre, ce qui est moins connu c’est que ce rétrécissement touche aussi des petits vaisseaux sanguins situés dans la région sexuelle. Chez les femmes, cela diminue la lubrification. Lors de l’excitation sexuelle, le vagin est lubrifié, mais les fumeuses ont plus de risque de souffrir de sécheresse vaginale. Avec l’âge, cela peut devenir problématique. Chez les hommes fumeurs, cela peut altérer la qualité de l’érection dès 40 ans.

2. Les conséquences sur la  fertilité

Chez la femme

Une femme qui souhaite avoir un enfant a tout intérêt à arrêter de fumer. D’une part, le nombre de ses ovules peut être diminué et elle risque une ménopause précoce.

D’autre part, elle peut plus difficilement être enceinte si ses ovules sont de moins bonne qualité. Ceux-ci se fixeront plus difficilement dans l’utérus.

Chez l’homme

Il est prouvé que la qualité du sperme d’un fumeur est altérée: les spermatozoïdes sont moins nombreux et moins mobiles, ce qui diminue les chances de procréation.

Pour le couple

Les couples fumeurs qui ont recours à une assistance médicale pour une grossesse ont plus de risques d’échouer que les non fumeurs.

Vous fumez depuis des années et vous souhaitez un enfant? Il n’est pas trop tard pour vous arrêter ! En effet, les effets du tabac sur la fertilité sont en partie réversibles.

3. Les conséquences sur la grossesse

Si vous êtes enceinte et que vous fumez, vous savez sans doute déjà qu'arrêter de fumer est tout simplement vital pour votre enfant. En effet, les risques sont nombreux :

  • Risques augmentés de grossesse extra-utérine, de fausse couche et d’accouchement prématuré
  • Retard de croissance du fœtus (un bébé de petit poids est plus fragile)
  • Risque accru de malformations du type bec-de-lièvre.
  • Davantage de risque de diabète pour l’enfant
  • Risques de dysfonctionnement de la thyroïde du fœtus
  • État de manque du bébé à la naissance

Il est donc très important de stopper le tabagisme dès que possible. Diminuer votre consommation progressivement n’est pas une bonne idée car fumer moins de cigarettes aboutit souvent à inhaler plus profondément.

Si arrêter net vous semble insurmontable, sachez que l'aide existe! Même si vous êtes enceinte, vous pouvez avoir recours à une aide médicamenteuse, sous surveillance médicale, qui ferait de votre arrêt tabagique un véritable succès.

Où vous renseigner?

  • Tabacstop au 0800/11100 entre 15 h et 19 h en semaine
  • Auprès de votre médecin traitant
  • Auprès d’un tabacologue. Bon à savoir : La mutuelle rembourse les consultations chez un tabacologue et les remboursements sont majorés pour les femmes enceintes.

Consultez aussi :