Confinement : quelques conseils pour contrôler votre consommation de tabac

Lundi, 30 Mars 2020

Rester à la maison, limiter sa vie sociale, faire des réserves pour moins sortir… tout cela pourrait vous inciter à fumer davantage. Ne tombez pas dans ce piège, car il serait plus difficile de diminuer votre consommation par la suite. Heureusement, nous vivons dans un monde ultra-connecté et les initiatives se multiplient pour s’occuper et se changer les idées. Tabacstop est là aussi, à vos côtés comme toujours, pour vous aider à traverser ce moment difficile.

Nous sommes nombreux à ne plus pouvoir travailler ou pratiquer nos activités habituelles… et à s’ennuyer ! Mais c’est pour la bonne cause, pour préserver notre santé. Alors pensez également à vos poumons en contrôlant votre consommation de tabac. En effet, si vous augmentez le nombre de vos cigarettes pendant le confinement, à cause du stress ou de l’ennui, vous risquez d’avoir du mal à la diminuer par la suite. Les récepteurs de votre cerveau qui sont sensibles à la nicotine vont s’habituer à en recevoir un plus grand dosage. Ils continueront à réclamer le même dosage. C’est le principe de la dépendance et de l’accoutumance.

Voici quelques conseils :

1. Trouvez d’autres façons de vous occuper les mains

Dessinez, bricolez, jouez avec un objet. Vous souhaitez recevoir une balle anti-stress Tabacstop par la Poste ? Vous pouvez nous contacter au 0800 111 00.

2. Comptez vos cigarettes, afin de ne pas en fumer plus qu’avant le confinement

Prévoyez un certain laps de temps avant la prochaine cigarette, et notez chaque cigarette fumée, si nécessaire, pour ne pas perdre le fil.

3. Téléchargez l’app Tabacstop, même si vous ne souhaitez pas arrêter de fumer pour l’instant

L’app propose une rubrique « SOS » avec une soixantaine de défis amusants pour vous changer les idées et éviter de reprendre trop rapidement une autre cigarette. Sur le fil d’actualité de l’app, vous trouverez aussi des quiz et infos sur le tabagisme, réalisés par nos tabacologues. L’app est disponible gratuitement sur Google Play et iTunes.

En savoir plus sur l'app Tabacstop

4. Evitez de faire trop de réserves

Comme nous devons sortir un minimum, on a tendance à faire des réserves. Cela vaut certainement pour les cigarettes aussi. Cela signifie que vous en aurez probablement beaucoup sous la main. De quoi perdre de vue sa consommation. Même s’il vaut mieux limiter les sorties pour le moment, n’en achetez pas trop à la fois. Ou demandez à un proche ou à un voisin non-fumeur de garder vos réserves de tabac.

5. Changez-vous les idées

Pour passer le temps, découvrez de nouveaux hobby ou redécouvrez des activités que vous aviez laissées de côté : dessiner, bricoler, jouer d’un instrument de musique…

Sur Internet, il existe tout un tas d’occupations, dont la plupart sont gratuites. Certains chanteurs proposent de petits concerts gratuits. Il y a aussi des pièces de théâtre diffusées gratuitement ainsi que des visites de musée virtuelles et des livres en consultation gratuite. Pour ne pas perdre la ligne en ces temps d’inactivité, il existe aussi sur Internet des cours de gymnastique gratuits. La solidarité se met en place de tous côtés…

La Fondation contre le Cancer a également lancé un blog « Gardons le moral » avec des liens vers différentes activités et des conseils : activité physique, bien-être, occupations pour les enfants, cuisine, culture… retrouvez de nombreuses initiatives sur www.cancer.be/gardons-le-moral.

6. Appelez Tabacstop

Plus le moral, plus d’idées… ? Vous êtes préoccupé par rapport à votre tabagisme et aux risques que cela entraîne pour votre santé ? Vous n’avez presque plus de cigarettes et vous voudriez en profiter pour tenter un arrêt ?

Nous sommes là pour vous aider ! Appelez gratuitement nos tabacologues au 0800 111 00.

Plus d’infos sur le lien entre tabac et coronavirus