Du cannabis en vente libre ? Non, du CBD !

  • Un magasin d’un genre nouveau vend des produits au cannabidiol
  • L’OMS ne recommande pas le cannabidiol à des fins médicales

Il y a peu, un magasin d’un genre nouveau a ouvert ses portes en Belgique. Dans ses rayons, des produits au cannabidiol (dit CBD). Les consommateurs l’apprécient pour son côté relaxant, mais il aurait aussi un effet antidouleur et anti-inflammatoire. Entre-temps, la vente a été temporairement interrompue sur demande de l’AFMPS (Agence fédérale des Médicaments et des Produits de Santé).

Calme sans être « stone »

Le magasin proposait des fleurs, de la résine, des huiles, des liquides pour cigarettes électroniques, des baumes … Ces produits dérivés du chanvre étaient vendus librement car, selon le propriétaire du magasin, ils contiennent très peu de tétrahydrocannabinol (ou THC, le psychotrope présent dans le cannabis). Ils n’ont donc pas d’effet « planant ».

Légal… selon la loi européenne

Le gérant du magasin se base sur une réglementation européenne autorisant la vente de chanvre contenant moins de 0,2 % de THC.

En Belgique, il semble que le CBD se situe dans un vide juridique, du moins pour le moment. Il n’est pas interdit par la loi belge sur les drogues car il contient moins de 0,2 % de THC. Mais il n’est pas pour autant légal ou autorisé.

De tels produits sont, en effet, régis par une autre réglementation. C’est l’AFMPS qui est compétente pour donner des autorisations concernant le canabis médicinal ou les suppléments alimentaires à base de CBD. Et jusqu’à aujourd’hui, l’Agence n’a pas encore autorisé de tels produits à base de CBD.

Peut-on le consommer sans risque ?

Les nouveaux consommateurs de CBD sont déjà nombreux, mais il n'existe encore que très peu d'études sur ses effets. Les experts de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sont en train d'analyser des préparations à base de CBD. En attendant d’en savoir plus, l’OMS ne recommande pas le cannabidiol à des fins médicales.

Que pense Tabacstop du CBD ?

Pour les personnes qui arrêtent de fumer mais apprécient l’effet « décontractant » du cannabis, les produits dérivés comme les tisanes à base de CBD pourraient constituer une solution à moindre risque. En effet, ces produits ne se mélangent pas au tabac, comme c’est le cas dans un joint de cannabis, et cela évite donc d’inhaler de la fumée (qui est toujours nocive pour la santé). Soyez toutefois conscient qu’il existe peut-être d'autres effets nocifs encore inconnus à ce jour.

Il est dommage que les vendeurs de CBD aient affirmé que celui-ci est légal en Belgique. Ce n’est pour l’instant pas encore le cas, mais il n’est pas impossible que cela change.

Encore des questions ? N’hésitez pas à contacter gratuitement nos tabacologues au 0800 111 00 ou via le formulaire en ligne.

Plus d'info :

Sources :