Le paquet neutre bientôt en Belgique

Le 12 septembre dernier, la ministre de la Santé, Maggie De Block, est parvenue à un accord sur l’introduction du paquet neutre pour les cigarettes et le tabac à rouler.

Objectif du paquet neutre : protéger les jeunes

Un fumeur sur deux décède prématurément des suites du tabagisme. En Belgique, cela représente 14 000 décès évitables par an. Pour remplacer les fumeurs qui décident d’arrêter de fumer ou qui décèdent, les fabricants de tabac mettent tout en œuvre pour séduire de nouveaux consommateurs parmi les jeunes. L’introduction des paquets neutres a pour objectif de protéger les jeunes du tabac.

Des études ont montré que les paquets de cigarettes neutres sont bien moins attrayants pour les jeunes. En effet, le succès de la cigarette doit beaucoup à l’image de la marque.

Un effet prouvé en Australie et en France

Les fabricants de tabac affirment que les paquets neutres n’auront aucun effet. Une déclaration démentie par l’étude faite en Australie, où ces paquets sont sur le marché depuis plusieurs années. Dans ce pays, l’introduction des paquets neutres intervient pour 25 % dans la diminution du tabagisme.

Le 28 mai dernier, l’Agence nationale française de santé publique a fait savoir que le nombre de fumeurs en France avait régressé d’un million en 2017. Une diminution également due, en grande partie, à l’introduction du paquet neutre dans ce pays.

L’Alliance pour une Société sans Tabac (dont fait partie la Fondation contre le Cancer, maison-mère de Tabacstop), qui réunit 50 associations médicales et organisations actives dans le domaine de la santé se déclare satisfaite de la mesure prise par la ministre De Block et est convaincue qu’il s’agit là d’une étape importante dans la lutte contre le tabagisme.

Source : www.cancer.be/nouvelles